Les commerces : le 21 boulevard Hostachy

Édifiée en 1864 à l’époque de l’urbanisation du boulevard, la maison du n°21 a été construite pour une famille de maraîchers, les Vaillant, qui ont par la suite donné leur nom à la rue voisine. Leur fille et son époux, le jardinier Pierre Priovide, décident alors d’ouvrir un commerce au rez-de-chaussée : un débit de tabac avec une cuisine et trois salles de restauration. On y trouve aussi, en location, une grande salle pour les réunions et les banquets à l’étage ainsi qu’une salle de bal dans la cour à l’arrière. C’est aujourd’hui l’un des rares commerces croissillons dont l’activité est restée inchangée depuis le XIXe siècle.
En 1882, la Maison Priovide change de propriétaire et devient Maison Papillon puis Café de la Mairie en 1887. Dix ans plus tard, c’est Charles Tabut, un ancien cocher parisien, qui reprend le fonds de commerce. L’enseigne TABUT peinte sur la façade d’un débit de boissons fait sourire bien des passants… 


La Maison Tabut vers 1900

A son décès en 1901, un inventaire détaillé des marchandises est effectué. Côté tabac, on trouve plus de 35 kilos de cigares (Londrès, Favoritos), de cigarillos et de tabac de toute sorte à rouler ou à priser. Côté bar, 689 litres de vins et spiritueux en tonneaux ou barils, dont 100 litres d’absinthe. On répertorie aussi 416 bouteilles de vin rouge, 153 de vin blanc, 13 de Champagne et seulement 10 cannettes de bière et... 9 bouteilles d’eau ou de limonade.

Dans les années 1930 la salle à l’arrière fut aménagée en salle de cinéma. On y projetait trois séances en fin de semaine.
Une quinzaine de propriétaires se sont succédé tout au long du XXe siècle, parmi eux, les familles Souty, Bourachot, Jérémias, Trocellier.






En 1963, une terrasse couverte est construite à l’avant sur le trottoir. Elle est agrandie en 1988 quand l’établissement devient Les Impressionnistes.


Enfin, en 2012, le café-restaurant et son point presse-jeux-tabac ont fait peau neuve, soit près de 150 ans après l'ouverture de l'établissement !


 

_______
Sources :
Archives municipales, registre des patentes, 2 F 4,
Archives municipales, recensements de population, 1 F 1-2,
Archives municipales, inscriptions au registre du commerce, 2 F 1-2,
Archives municipales, factures à en-tête, 2 F 3,
Archives municipales, autorisations d’urbanisme, 3 T,
Archives municipales, magazines et guides pratiques, 1 Per,
Archives municipales, fonds iconographique, 4 Fi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire