1914 : Croissillonnes et Croissillons il y a cent ans

Qui étaient nos prédécesseurs, d’où venaient-ils et que faisaient-ils ? Portrait d’une population à la veille de la Grande Guerre.

Le boulevard il y a cent ans

Croissy compte alors 2 636 habitants dans 472 logements. Les femmes sont un peu plus nombreuses (51, 5 %). Un habitant sur deux a moins de 30 ans, c’est  une population plutôt jeune. Près de 45 bébés naissent cette année-là. Les octogénaires et les nonagénaires ne sont pas plus d’une vingtaine. Le doyen, né en 1819, fête ses 95 ans.
La majorité des habitants n’est pas originaire de Croissy, seulement 18 % des plus de 15 ans sont nés ici. Toutes les régions françaises sont représentées sauf une : il n’y a pas de Corses. Cependant, six habitants sur dix viennent de la région parisienne… et un sur dix de Bretagne. 38 étrangers vivent ici, tous Européens sauf un Américain et deux Argentins.

Depuis longtemps, Croissy n’est plus un village rural de maraîchers mais une petite ville caractéristique de la banlieue parisienne. 37 % des actifs travaillent dans l’artisanat ou le commerce, 22 % sont des domestiques (personnel de maison ou jardiniers), 20 % sont des ouvriers dans les usines de la région et… seulement 18 % travaillent la terre (patrons maraîchers et ouvriers agricoles confondus). Huit actifs sur dix sont des employés et déjà près d’un tiers de la population active travaille en dehors de la commune.

Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas que les hommes qui travaillent : plus de 30 % des actifs sont des femmes (un quart d’entre elles travaillent). Elles sont principalement employées de commerce, ouvrières dans les blanchisseries industrielles ou domestiques.
A cette époque, on peut commencer à travailler dès 12 ans et continuer jusqu’à 80. D’ailleurs, un tiers des 65 ans et + est encore en activité, mais les deux tiers restants sont composés de « rentiers » et de « propriétaires ». Un travailleur sur deux a moins de 33 ans.

En 1914, le Croissillon moyen est… une femme, âgée de 30 ans, mariée, mère de famille, née en dehors de Croissy, sans emploi. Si elle travaillait, elle serait employée chez un des 121 commerçants ou artisans de la ville.

Article paru dans "Côté Croissy" n°67 – avril 2014.
_______
Sources :
Archives municipales, listes électorales, 1 K 1,
Archives municipales, recensements de population, 1 F 2,
Archives municipales, factures à en-tête de commerces croissillons, 2 F 3,
Archives municipales, fonds iconographique, 4 Fi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire