Les commerces : le 10 bis boulevard Hostachy

Le 10 bis boulevard Hostachy vers 1900
L’installation d’un commerce au rez-de-chaussée de cette maison a été tardive. Édifié au XIXe siècle, ce bâtiment d’un seul étage a été pendant de longues années une maison de rapport avec des appartements meublés en location.

C’est en 1937 que Joseph Mourille, un ancien jardinier employé dans une propriété de l’avenue d’Éprémesnil, décide de transformer l’appartement du rez-de-chaussée en commerce.
Il y ouvre « A la Porte Fleurie ». C’est le tout premier marchand fleuriste établi sur le boulevard.
Roses, œillets, glaïeuls, dahlias… les fleurs sont cultivées dans un terrain situé avenue de Wailly, à l’arrière de la boutique.




Publicités, 1951 à 1972
Joseph Mourille décède pendant la guerre. Après lui, son épouse puis sa fille vont tenir l’affaire pendant plus de quarante ans. Avec ses créations de bouquets de fleurs fraiches et ses compositions florales, la maison Mourille est un petit commerce de proximité que de nombreux Croissillons apprécient tout particulièrement. Faisant partie du réseau Transflor puis Interflora, la boutique change de nom dans les années 1960 pour devenir « Toutes les Fleurs ». 

En 1978 (gauche) et 1986 (droite)
A la fin des années 1980, la fleuriste baisse définitivement son store. En 1989, changement radical d’activité. Le rez-de-chaussée est complètement réaménagé pour devenir un laboratoire d’analyses et biologie médicale. Le laboratoire actuel occupe les lieux depuis 2001. 
 
Aujourd'hui

_______
Sources :
Archives municipales, registre des patentes, 2 F 4,
Archives municipales, recensements de population, 1 F 2,
Archives municipales, listes électorales, 1 K 4-5,
Archives municipales, factures à en-tête de commerces croissillons, 2 F 3,
Archives municipales, magazines et guides pratiques, 1 Per,
Archives municipales, fonds iconographique, 4 Fi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire