Château de Croissy : la salle des fêtes

Ouverte en 1939, cette salle de 350 m² a abrité pendant plus d’un demi-siècle des centaines de spectacles divers : théâtre, danse, bals, concerts, variétés, cinéma. Quelques noms célèbres s’y produisirent. Parmi eux, un débutant nommé Charles Aznavour… et le couturier Pierre Balmain qui y présenta lui-même ses créations.

La salle des fêtes en 1960 - cliché Roger Henrard
Archives municipales 5Fi38

Construite à l’extrémité sud du château, la salle est inaugurée lors de la fête de Noël 1939. En octobre 1942, la cantatrice et actrice de cinéma Claudia Victrix y chante à l’occasion d’un gala de bienfaisance au profit des prisonniers de guerre. Dès lors, la salle accueille régulièrement artistes et orchestres de music-hall. En octobre 1944, le tout jeune chanteur Charles Aznavour s’y produit en duo avec le pianiste Pierre Roche

Dans les années 1950, les associations sportives y multiplient les spectacles et les bals, notamment les « nuits du football » organisées par l’USC.

En 1966, le club des jeunes entreprend la réfection totale de l’intérieur : peintures, aménagement d’une scène de 35 m², installation de larges rideaux. Quelques vedettes y passent : les chanteurs Jean Constantin, François Deguelt et Sophie Darel, les comédiens Eddie Constantine et Jean-Marie Proslier.
Les bals réguliers sont aussi l’occasion de découvrir les jeunes groupes de rock ou de jazz de la région. Les galas de l’école de danse de Croissy font salle comble : en 1967, les costumes des ballerines sont dessinés par le couturier croissillon Pierre Balmain qui monte sur scène pour les présenter au public.

Dans les années 1970 et 1980, la salle devient polyvalente et accueille aussi bien les spectacles de théâtre et les concerts que les animations des associations locales ou les réunions publiques officielles.
Le soir du 25 juin 1992, après un concert de musique acadienne, le rideau de la salle des fêtes est définitivement baissé.

Le dernier concert en 1992
Archives municipales 4Fi139

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire